Journée maternités difficiles

Préambule

Le moment d’une grossesse et d’une naissance constitue un mouvement d’ouverture qu’il est opportun de saisir. La relation entre les parents et les professionnels se répercute durablement sur les liens que les parents tissent avec leur enfant ; ce dont ils témoignent encore des années plus tard.
Toutefois, certaines situations diffèrent de la norme et nous échappent, à nous les professionnels.

Face à certaines psychopathologies maternelles, voire parentale, nous nous sentons démunis, dépassés et ne savons plus quelles attitudes avoir avec eux.

Nous nous questionnons alors sur le devenir du bébé, sur son développement, et sur sa relation aux parents.

Objectifs

  • Approfondir nos connaissances sur la psychopathologie parentale et ses implications sur le devenir des bébés
  • Reconnaitre les signes d'appel de la psychopathologie parentale
  • Echanger entre professionnels en vue d'un meilleur accompagnement des femmes concernées
  • Connaitre le réseau professionnel existant

Public concerné

Obstétriciens, pédiatres, médecins traitants, psychiatres, pédopsychiatres, sages-femmes, infirmières de la petite enfance, nurses, assistants sociaux, psychologues, SIPE, Addiction Valais, ou toute personne concernée par le travail en périnatalité.

retour

Journée maternités difficiles : Grossesse après deuil périnatal

Préambule

Le temps de la grossesse et de la naissance d’un enfant constitue un moment de plénitude, souvent idéalisé par les futurs parents. Nul n’est préparé à la perte de son bébé. Celle-ci sera vécue, non seulement par les familles mais aussi par les professionnels, comme bouleversante. Tous les repères volent en éclats. Le deuil est complexe et génère quelquefois des sentiments contradictoires. Certains parents ressentent le désir d’avoir un autre enfant, d’autres redoutent de vivre une nouvelle fois une expérience douloureuse.

Comment accompagner les familles dans leur deuil, puis dans une nouvelle grossesse alors que le souvenir de l’enfant perdu les hante encore, que les cicatrices sont à peine refermées ? Comment prendre en compte les émotions et les vulnérabilités de chacun dans cette démarche ?

Objectifs

  • Approfondir nos connaissances sur la problématique du deuil périnatal et de ses conséquences.
  • Echanger entre professionnels sur les difficultés émotionnelles vécues.
  • Optimiser le soutien apporté aux parents, tant lors de la perte d’un enfant que lors d’une prochaine grossesse.
  • Connaître le réseau professionnel existant

Public concerné

Obstétriciens, pédiatres, médecins traitants, psychiatres, pédopsychiatres, sages-femmes, infirmières de la petite enfance, nurses, assistants sociaux, psychologues, SIPE, Addiction Valais, ou toute personne concernée par le travail en périnatalité.

retour

Journée maternités difficiles 0-12 mois : mode d'emploi

Préambule

Dès sa naissance, le nouveau-né a des compétences, tant sur le plan moteur, affectif qu’émotionnel; celles-ci ne sont pas toujours connues des professionnels de la Petite Enfance, ce qui rend quelquefois difficile la description et l’interprétation des troubles qui peuvent apparaître précocement. Cette méconnaissance peut retarder une prise en charge adéquate et perturber le développement de l’enfant aussi bien que le lien parents-enfant. Il est donc important de mettre l’accent sur les compétences du nourrisson et de connaître la séquence de ses acquisitions dans les premières étapes de son développement, entre la naissance et 12 mois.

Objectifs

  • Approfondir nos connaissances sur le développement psychomoteur, affectif de l’enfant 0-12 mois
  • Echanger entre professionnels sur les difficultés émotionnelles vécues lors de ces prises en charge
  • Optimiser la prise en charge des professionnels
  • Connaître le réseau professionnel existant, et les ressources à disposition

Public concerné

Assistants sociaux, éducateurs, infirmières puéricultrices, logopédistes, médecins traitants, nurses, obstétriciens, pédiatres, pédopsychiatres, personnel de crèche, psychiatres, psychologues, psychomotriciens, sages-femmes, SIPE, Addiction Valais ou toute personne concernée par le travail en périnatalité.

Documents en lien avec la formation:

retour

Maternités difficiles : Dépression périnatale

Préambule

Le moment d’une grossesse et d’une naissance constitue un mouvement d’ouverture qu’il est opportun de saisir. La relation entre les parents et les professionnels se répercute durablement sur les liens que les parents tissent avec leur enfant ; ce dont ils témoignent encore des années plus tard.
Toutefois, devenir parents va bouleverser l’équilibre émotionnel et affectif de la mère, du père. Cet événement heureux peut révéler des peurs, des angoisses, des moments de fragilité qui peuvent s'associer à une dépression pré ou post-partum.

Objectifs

Approfondir nos connaissances sur la dépression pré et post-partum
Reconnaître les signes d’appel de la dépression pour optimiser la prise en soins
Echanger entre professionnels en vue d’un meilleur accompagnement des femmes concernées
Connaître le réseau professionnel existant

Public concerné

Obstétriciens, pédiatres, médecins traitants, psychiatres, pédopsychiatres, sages-femmes, infirmières de la petite enfance, nurses, assistants sociaux, psychologues, SIPE, Addiction Valais, ou toute personne concernée par le travail en périnatalité.


Documentation faisant suite à la formation :

retour

Maternités difficiles. Complications émotionnelles en cours de grossesse : quels outils aujourd'hui?

Préambule

Le moment d’une grossesse et d’une naissance constitue un mouvement d’ouverture qu’il est opportun de saisir. La relation entre les parents et les professionnels se répercute durablement sur les liens que les parents tissent avec leur enfant ; ce dont ils témoignent encore des années plus tard.
Toutefois, devenir parents va bouleverser l’équilibre émotionnel et affectif de la mère, du père. Cet événement heureux peut révéler des peurs, des angoisses, des moments de fragilité qui peuvent s'associer à une dépression pré ou post-partum.

Objectifs

  • Reconnaitre les signes de souffrance des patients, des soignants
  • Approfondir les connaissances sur le travail interdisciplinaire et sa fonction stabilisante
  • Savoir utiliser les "outils" tels que le dialogue précoce, l'anticipation, la rencontre avec le pédiatre...
  • Aborder le côté éthique de certaines situations

Public concerné

Obstétriciens, pédiatres, médecins traitants, psychiatres, pédopsychiatres, sages-femmes, infirmières de la petite enfance, nurses, assistants sociaux, psychologues, SIPE, Addiction Valais, ou toute personne concernée par le travail en périnatalité.


Documentation faisant suite à la formation :

retour

©2020 - Association Périnatalité Valais
by NVY.ch